Vous voulez améliorer nos vies  ?

Participez au programme 2017 :  "Si j'étais Président, je ferais..."
 

 
 

Une dépense publique claire et compréhensible par tous



Le constat : 

 
  • L’Etat s’endette, gère mal ses finances, dépense l’argent des contribuables sans discernement et dans l’opacité.
  • Les administrations locales font à peu près la même chose.
 

Ce qu’il faudrait faire :

 
  • Redonner son sens à la dépense publique : c’est la contribution de chaque citoyen au bien public, à la collectivité à laquelle nous appartenons.
  • La dépense publique doit avoir un sens pour chaque citoyen.
  • L’argent public ne doit pas être gaspillé pour des dépenses inutiles. 
  • La clarté et la transparence sont le meilleur rempart contre la corruption et la fraude fiscale.
 

Comment on fait ?

 
  • Expliquer à la population que l’ignorance des citoyens de la manière dont l’argent public est dépensé est la plus mauvaise manière de gérer l’argent des contribuables et qu’il est nécessaire d’apporter de la clarté à cette gestion.
 

En pratique :

 
  • Simplifier la présentation des comptes publics pour les rendre lisibles et compréhensibles par tout citoyen ayant terminé normalement sa scolarité obligatoire.
  • Mettre en ligne en temps réel pour que tout citoyen puisse en prendre connaissance.
  • Informer les citoyens une fois par an sur les dépenses publiques effectuées avec leur contribution.
  • Cesser d’emprunter aux banques privées.
  • Commencer à rembourser l’argent que l’on doit lorsqu’on peut s’assurer que l’argent que l’on doit est utilisé légitimement.
  • Donner la possibilité, selon des modalités à définir dans le détail, aux contribuables de choisir, au moins pour une partie, l’affectation prioritaire de sa contribution.
  • Prendre des mesures vraiment dissuasives contre la corruption des élus et responsables politiques.
  • Prendre des mesures vraiment dissuasives contre l’évasion fiscale et la fraude, notamment par la dissimulation de revenus.
 

Les difficultés qu’on va sans doute rencontrer

 
  • La transparence est souvent proclamée, mais en pratique, elle est peu pratiquée et peu réclamée par les citoyens qui ont pris l’habitude de l’opacité.  
 

On y fera face comment ?

 
  • En formant la population à la lecture des comptes publics et en les invitant à s’engager pour contrôler la manière dont cet argent est dépensé.
  • En expliquant à la population qu’une grande transparence de la dépense publique, est de nature à redonner un nouveau souffle à notre société en associant chacun au bien public.




 
 
 



 




Créé avec Créer un site
Créer un site