Vous voulez améliorer nos vies  ?

Participez au programme 2017 :  "Si j'étais Président, je ferais..."
 

 
 
 
 
Consommer mieux en qualité et moins en quantité
 
 

Le constat :  la consommation est un moyen d'action important sur notre monde :

si je consomme moins, je pollue moins
si je consomme des produits locaux, il y a moins de transport polluant
si je consomme des produits de qualité globale, je les conserve plus longtemps.
Je n'ai pas besoin d'en acheter d'autres = moins de déchets à recycler, moins de pollution, moins de gaspillage.

 

Ce qu’il faudrait faire :

 
  • Informer, aider le consommateur dans ses choix
  • Faire évoluer nos propres comportements et ceux de nos proches
  • Apprendre à connaître nos vrais besoins, sans se laisser influencer par le marketing et la publicité
  • Consommer moins, mais des produits et services de meilleures qualité, fabriqués le plus localement possible, répondant à de vrais besoins, n’abîmant pas la nature et n’étant pas nocif pour notre santé ni celle des animaux.
 

Comment on fait ?

  
 
  • Développer des associations de consommateurs pour mieux s’informer et réfléchir à sa consommation, déjouer les pièges des publicitaires et du marketing.
  • Impulser l’organisation des consommateurs en associations locales sur tout le territoire.
  • Modifier les lois sur la consommation pour renforcer la protection du consommateur face aux lobbies des producteurs industriels. 
  • Imposer aux producteurs une information complète des consommateurs sur les produits et services mis en vente.
  • Demander aux producteurs de faire des produits de qualité élaborés en lien avec leurs clients actuels et potentiels.
  • Interdire certaines publicités abusives, notamment sur les médicaments, et les soins de santé. 
  • Réglementer la publicité privée en élargissant la notion de publicité mensongère.
  • Développer une publicité publique pour les produits et services fabriqués en France, par des Français, respectant un label de qualité globale incluant le respect de la nature et des personnes.
  • Interdire la production ou l’importation de certains produits nocifs pour la santé ou pour la nature ou en raison des conditions de leur production (exploitation des travailleurs).
  • Minimiser l’impact sur la nature et le coût d’un produit, de la publicité privée (gaspillage de papier, pollution visuelle, incitation à une consommation déraisonnable).
  • Apprendre aux enfants, aux jeunes et aux adultes, dès l'école à consommer d'une manière raisonnée et raisonnable, à lutter contre les achats impulsifs qu'on regrette si souvent.
  • Développer sur tout le territoire, à l'initiative des collectivités locales et avec leur appui, des commerces de proximité multi-services proposant des produits locaux de qualité globale et des services aux habitants. Ces lieux de vente seront aussi des lieux d'échanges gratuits, de troc, d'utilisation d'une monnaie locale, de rencontres conviviales autour d'un verre, d'entraide entre les habitants et les producteurs locaux. 
 

Les difficultés qu’on va (peut-être) rencontrer

 

Les citoyens considèrent que leurs choix de consommation sont un élément de leur liberté, ils n’aiment guère qu’on limite cette liberté.

 

On y fera face comment ?

 
  • Les interdictions ou restrictions à l’achat ou à la possession sont parfois nécessaires et doivent être clairement expliquées et argumentées par des données objectives ou démontrées scientifiquement (comme c’est déjà le cas pour les poisons, les armes, certains médicaments et substances illicites).
  • Il faudra inciter les citoyens à faire évoluer leurs choix de consommation en les informant sur le contenu des produits ou des services et les conséquences potentiellement néfastes de ce choix.
  • On fera connaître très largement les nouveaux produits et services locaux, avec un label « qualité globale » pour que les consommateurs trouvent rapidement des produits alternatifs à leurs choix habituels.
  • Il faudra aussi impulser et faciliter d’autres modes de satisfaction des besoins : l’échange, le partage, la mutualisation, le recyclage, l’achat d’occasion, la réparation et l'entretien des produits existants.






Créé avec Créer un site
Créer un site