Vous voulez améliorer nos vies  ?

Participez au programme 2017 :  "Si j'étais Président, je ferais..."
 

 
 

 
 
Des relations internationales paisibles qui proposent de placer le bonheur humain au coeur des sociétés du monde
 
 

Le constat : 

 
  • Les relations internationales sont devenues des comédies. Les chefs d’Etat font leur propre publicité, tiennent des discours de bonnes intentions qui cachent leur incapacité à agir sur les problèmes du monde.
  • Les guerres, les flux migratoires, les actes de terrorismes, la pollutions de la planète, la diminution de la biodiversité, sont le résultat de leur inaction bien réelle.
 

Ce qu’il faudrait faire :

 
  • Engager avec tous les pays du monde un dialogue ouvert, direct, sur tous les sujets de préoccupation.
  • Mettre en place des réseaux publics et citoyens internationaux pour promouvoir des solutions démocratiques et citoyennes qui fédèrent les citoyens au-delà des frontières et clivages locaux, régionaux ou nationaux. Thèmes possibles : protection de la biodiversité, développement d'une agriculture biologique, naturelle, proche de la nature et des êtres humains, développement d'une pêche maritime responsable, protection de la faune sauvage, étude des modifications climatiques et actions pour limiter leur impact, etc. 

Comment on fait ?

 
 
  • Expliquer que les questions internationales sont globales et interactives
  • Reprendre un par un tous les traités et accords signés avec un ou des pays étrangers pour s'assurer qu’ils sont vraiment utiles tels qu’ils sont, ou s’ils doivent être modifiés. Dans ce cas, on se mettra en rapport avec le ou les pays concernés pour ouvrir la discussion dans la perspective d'une convention de coopération globale.
  • Reprendra un par un tous les engagements du pays dans des organisations internationales pour évaluer l’intérêt d’y rester ou d’en sortir (Union Européenne, OTAN etc.)
  • Proposer la création d'une instance mondiale démocratique et représentative des peuples pour être une instance de dialogue et de proposition sur les menaces qui pèsent sur la planète.
  • Proposer de créer des réseaux citoyens et démocratiques pour défendre des projets spécifiques au-delà des limites administratives et des frontières traditionnelles.
  • Proposer à chaque pays du monde la mise en oeuvre d’une convention (entre la France et le pays concerné) de coopération globale portant sur tous les problèmes mondiaux et notamment sur les points suivants : 
  1. l'amélioration de l’environnement planétaire, les océans, l'air, l'espace 
  2. la prévention des guerres internationales ou civiles et l'aide à apporter aux pays en guerre ou aux peuples vivant une situation de gouvernance chaotique
  3. la prévention des tensions entre ethnies ou groupes religieux ou groupes culturels hostiles sur un même territoire
  4. les phénomènes migratoires et leur encadrement
  5. la misère et les inégalités d’accès aux richesses naturelles
  6. la dépendance de certains pays à l'égard des pays riches 
  7. les inégalités mondiales en matière de santé
  8. les inégalités mondiales en matière d’accès à l’eau et à la nourriture
  9. le développement dans tous les pays d’une agriculture locale et d’un artisanat local permettant une économie vivrière
  10. la recherche dans tous les pays d'une production non polluante et respectueuse des êtres vivants
  11. la diffusion mondiale des connaissances dans le respect des cultures locales
  12. la gouvernance démocratique et respectueuse des peuples dans chaque pays
  13. le commerce équitable
  14. les transferts de technologie entre les pays avancés et les pays ayant pris du retard dans certains domaines scientifiques et techniques 
 

Les difficultés qu’on va peut-être rencontrer

 
  • Les organisations internationales dominées par les pays riches risquent de voir d’un mauvais oeil une initiative susceptible de modifier les équilibres mondiaux.
 

On y fera face comment ?

 
  • En ayant avec les nations et coalitions dominantes une attitude ouverte, mais en expliquant que les pays pauvres ou moins riches doivent être associés à toutes les discussions, sur tous les sujets.
  • En expliquant sans relâche que les inégalités entre pays sont la cause profonde des guerres et des conflits dont nous souffrons tous.
  • En regroupant et fédérant des citoyens unis sur de mêmes objectifs, sans considération de nationalité ou d'appartenance à tel ou tel groupe.


 



Créé avec Créer un site
Créer un site